00 – Un regard sur deux oeuvres d’art

42701995_2665026223522753_2256063363295477760_o

Nous connaissions « Fragile but resistant » de Cécile Cée. Nous le redécouvrons dans un autre tirage numérique : celui d’un journal télévisé, type BFM. Cette mise en abyme du tirage original nous le fait percevoir autrement. Ainsi retransmise et commentée dans cette superposition de cadres, la photo incarne désormais un regard sur l’info permanente. Cette info dont on dispose sans trop savoir quoi en faire, là assis sur notre canapé ou sur une banquette de métro, cette info qui se rue vers nous et nous conditionne, nous l’acceptons, pourvu qu’elle nous donne ce que nous voulons bien entendre. Le tirage ici présenté nous offre donc le choix, et de ce qu’il est, et de ce dont il informe. En effet, nous pouvons voter : un chiffre à taper sur son clavier, et ainsi réduire l’info à de la télé-réalité. Belle pirouette Cécile, et ce, hormis le pouvoir, ô combien honoré ici, qu’a l’art contemporain de nous faire penser !  http://www.cecilecee.com

IMG_5010

Il y a aussi de l’esprit dans le travail de Julia Gault, et à plus forte raison du concept. Mais contre toute attente, rien ne se fait sans la matière, et la matière la plus brute qui soit : la terre. Ce pilier de terre qui trône devant notre regard se délite au fur et à mesure de son exposition. Cette oeuvre éphémère, colonne dont l’essence même est de s’effondrer, nous rappelle ô combien la verticalité, si ce n’est la hauteur prise sur les choses, peut être fragile, si ce n’est précaire. Comment mieux exprimer cette idée, si ce n’est aussi la condition humaine, que par ce biais ? La matière réputée inerte est ici toute emprunte d’intelligibilité. http://juliagault.com