MESSAGER Annette : au travers de sa démarche, la liberté…

De Histoires des traversins (1996-2015) à La femme traversée (2014), Annette MESSAGER dénonce les travers de la société au Musée des beaux-arts de Calais.

histoire-de-traversins_1998-15marc-domage

Cet amas de traversins entre lesquels des petits bonhommes, presque des poupons, une voiture, des chaussures, une chaise, des crayons… emprisonnés dans des fils et filets, ou recouverts par du skaï, s’éparpillent et se perdent… cet amas de traversins, dis-je, nous décrit une réalité, celle d’une société qui laisse s’accumuler des travers et qui ne les maîtrise plus. Le paroxysme de l’interdit en est un. L’artiste en témoigne dans une installation Les interdictions (2014) qui laisse s’amonceler des panneaux d’interdiction, plus qu’il n’en faut : belle métaphore de cette société qui se cherche un père.

les-interdictionsmarc-domage

Qu’en résulte-t-il ? Les crash tests (2014-2015) nous répondent : chocs et démembrements. Opacité et inertie de la norme font perdre jugement et entendement. Glorifier l’interdit, c’est donc courir à sa perte.

crash-test

Nous risquerions de devenir des automates, des machines à obéir, ainsi que nous le suggère Le tutu dansant (2014), alliance de fétichisme et d’ironie au service d’une forte dénonciation : celle de l’emprise plus ou moins consciente de cette violence sociétale sur chacun de nous.

IMG_1322

Est-il cependant utile de revenir en 68 ? La question reste posée par un panneau qui laisse flotter en son ventre la phrase suivante : « Il est interdit d’interdire ».

IMG_1312

Face aux deux fusils badgés (2014) ou aux 3 Pantins PQ (2015), nous pourrions finir par nous croire devant les chaises de Joseph Kosuth One and Three Chairs (1965 – Musée d’art moderne de New-York), et nous focaliser sur le geste qui les crée en tant qu’œuvre d’art.

fusilIMG_1115-3chaise

Or l’art d’Annette MESSAGER n’est en rien conceptuel. Ses aspects brut et dadaïste le nourrissent d’une ambition à la fois visuelle et narrative. Il faut en effet voir et lire dans l’histoire des traversins, comme dans tous les travaux ici accrochés, toute la violence d’une société qui nie son humanité en voulant faire corps avec elle-même et sur elle-même.

L’accrochage « Dessus Dessous » est un fragment poignant de la démarche d’Annette MESSAGER, un fragment emprunt de tout ce qu’elle est : féministe et anti-hiérarchique.

La femme traversée (2014) est à mon sens un autoportrait de l’artiste, cet être traversé par la tragédie de sa condition dans ce monde qui ne lui ressemble pas, mais dans lequel il est bien obligé de se faire une place.

messager151023c

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s