BOUSSEREZ Vincent – Perspectives – Galerie Sisso – Fondation HiMedia

Ce qui commençait et commandait la peinture classique était la perspective. L’appareil photographique a ensuite pris le relais de l’imitation de la nature. La forme de base de la représentation n’a cependant pas changé : le principe de la perspective règne toujours en maître. Tout en respectant ce qu’il porte en lui de tradition séculaire, Vincent Bousserez rénove ce principe. Au travers d’une rétrospective de son travail, exposée par la galerie Sisso jusqu’au 12 février 2016 dans les locaux de la Fondation HiMedia (Paris 12ème), il nous le donne à penser comme une fin, et non seulement comme un moyen.

Il s’agit bien de singer le réel, mais ce n’est plus seulement pour l’imiter. C’est aussi pour se confronter à toutes ses dimensions, à tous ses axes et à toutes ses profondeurs. Des portraits en plan rapproché (Série Close up), plus que des portraits, des visages singuliers, projettent leur regard intense sur vous qui les contemplez. Ces identités vous parlent plus encore, après la lecture de ces récits de vie fauchée que le Monde a publié depuis les attentats du 13 novembre. Ces visages, ce sont les leurs, tout comme ce sont aussi les nôtres, et ce au sens où chacun est unique et non substituable.

03_Close_Up16_Close_Up07_Close_Up11_Close_Up18_Close_Up15_Close_Up

La série intitulée Centered sides nous rappelle quant à elle que l’invention de la perspective est intimement liée à l’avènement de la cartographie. Les paysages de Californie, d’Arizona et du Névada, de par leur ampleur désertique, nous réapprennent à maîtriser le vide, tout au moins l’espace qui le suscite.

27_Centered_Sides25_Centered_Sides

La série intitulée White Lines, de par ses jeux de lignes et de fuite au gré d’éléments architecturaux, nous renvoie au sens classique de la perspective, à ses origines florentines en somme, pensée et pratiquée comme le vecteur d’une peinture sobre et rigoureuse, à l’opposé du gothique international venu de Sienne (nous restons cependant en Toscane !), luxueux et princier.

White-Lines-05White-Lines-08

La perspective comme principe pictural certes, mais aussi dans son emploi courant de point de vue, telle une perception qui diffère en fonction de celui qui l’a. La série Plastic Life comme une suite de Presque zéro (« mais gigantesque ! », souvenez-vous !) amène à penser cette idée : infiniment grand ou infiniment petit, tout est une histoire de perspectives.

Plastic_Life32

Entre rénovation et tradition, nous avons ici une belle mise en perspective de la perspective elle-même : plus que salutaire pour la notion ! Nous aurions pu saluer les différentes perspectives prises par Vincent Bousserez dans son travail. Mais là, c’est un autre discours.

www.vincentbousserez.com

www.galeriesisso.com

Fondation HiMedia – 6 place du Colonel Bourgoin – 75012 PARIS