LAGARRIGUE Jérôme – Red Hook Sonata

Derricks-Truth

La galerie Olivier WALTMAN (Paris 6ème) expose le travail de Jérôme LAGARRIGUE jusqu’au 17 juillet. Il y a du Caravage chez cet artiste franco-américain. Il en partage les effets de clair-obscur, le vérisme des traits et des expressions. Par son talent de coloriste, il creuse des perspectives. Du bleu au dripping sur une peau aux teints chauds, on est certes plus du côté de Pollock, mais toujours est-il que la surface respire un réalisme poignant, un réalisme qui se confirme d’autant plus dans le choix de laisser un morceau de toile vierge pour représenter la peau de son modèle afro-américain albinos.

Revere-Sugar-Factory

Jérôme LAGARRIGUE peint tout en créant des profondeurs, et par les reliefs ainsi donnés, les visages de ses modèles n’en deviennent que plus vivants. Les superpositions de couleurs et les épaisseurs ainsi obtenues donnent une densité particulière à ses portraits. Les coups de spatules et les larges tracés sont adaptés aux vibrations singulières des visages, celles qui donnent à voir leur personnalité. A cela s’ajoutent brossages et mouvements au moyen desquels l’artiste rompt avec une certaine rigueur formelle, notamment dans ses paysages et dans ses ciels. Il faut certes déceler dans ce travail des partis-pris picturaux qui s’opposent comme par définition, mais l’ensemble vibre de leur brillante réconciliation.

Mengly

www.galeriewaltman.com

www.jeromelagarrigue.com

Jérôme LAGARRIGUE :

« Chère Amelie,
Votre article m’a beaucoup touché, plus particulièrement le parallele que vous effectuez entre mon traité de la peinture et de la vibration d’un visage qui s’en degage. C’est ce que je recherche!
Un grand bravo et surtout merci d’avoir pris le temps d’écrire ce beau texte!
A bientôt j’espère!
Jerome »

Galerie Olivier Waltman – Solène GRAVIER :

« Nous sommes très reconnaissants de l’article que vous avez écrit sur son travail : merci ! »

Galerie Susse Frère – Paris Art Sélection – Laura TENDIL :

« J’aime beaucoup ta façon de sentir les oeuvres et notamment le texte sur Jérôme LAGARRIGUE. Ce n’est pas tout à fait mon style de peinture et pourtant en lisant ton texte j’ai envie d’aller voir cette expo ! »